Bien qu’elle ait appuyé et encouragé plusieurs de ses collègues participant au Tour CIBC Charles-Bruneau dans le passé, Amélie Savoie n’avait encore jamais fait le saut du côté des cyclistes. C’est finalement sur le parcours de 80 km de la Découverte Boucherville qu’Amélie complètera sa première édition, qui peut déjà être qualifiée d’exceptionnelle. Depuis des mois, l’employée de Lowe’s Canada trône au sommet du palmarès des collectes de fonds, avec un total historique de plus de 116 000$. Entretien avec cette femme passionnée et déterminée.

 

Qu’est-ce qui vous a motivée à prendre part au Tour CIBC Charles-Bruneau pour une première fois cette année?

N’étant pas adepte du vélo, j’ai tout de même toujours encouragé mes collègues dans leurs levées de fonds pour le Tour. Je les admirais beaucoup de participer à cet événement et je trouvais que l’énergie de l’équipe était contagieuse. Quand j’ai décidé de me procurer un vélo au début de ce printemps, je me suis dit que participer au Tour serait un bel objectif personnel et une bonne occasion de faire une différence pour les enfants atteints de cancer.

 

 

Plusieurs employés de Lowe’s participeront au Tour cette année. En amont de l’événement, est-ce que vous ressentez l’impact de cette participation collective sur les relations de travail, l’esprit d’équipe?

Plusieurs sont déjà des collègues avec lesquels j’interagis au quotidien. Ça nous permet de connecter sur un autre aspect que le travail et d’apprendre à se connaitre davantage! C’est une belle camaraderie qui se développe entre les membres de l’équipe.

 

Vous avez la plus grande collecte de fonds pour l’édition 2022! Comment en êtes-vous arrivée à un tel succès?

Je dois tout d’abord avouer que je ne m’attendais pas du tout à ça! J’ai débuté en publiant sur les réseaux sociaux afin d’inviter les gens à m’encourager pour cette première participation. J’ai ensuite contacté des personnes de mon réseau professionnel afin qu’ils commanditent l’équipe Lowe’s Canada, et j’ai été plus qu’emballée de la réponse positive et généreuse que j’ai reçue. Même lorsque c’étaient des compagnies qui donnaient, je sentais que ça venait du cœur et qu’elles me supportaient dans mon défi de rouler 80 km, moi qui suis encore débutante.

 

Cette vague d’encouragements m’a donné la motivation pour continuer à contacter les gens personnellement afin d’amasser de plus en plus de dons. Les membres de mon équipe ont également mis l’épaule à la roue en contactant d’autres fournisseurs afin que l’on rejoigne le plus de personnes possible. Je peux donc dire que c’est un succès d’équipe aussi. Je leur partageais l’évolution de ma levée de fonds à tous les jours.

 

 

Quel serait votre plus grand conseil pour quelqu’un qui démarre une collecte de fonds?

Ne pas avoir peur de solliciter votre entourage et de les contacter personnellement. Amasser des sous pour une cause comme celle de la Fondation Charles Bruneau, ça touche les gens. Ils trouvent ça important. Peu importe le montant qu’ils donnent, c’est fait avec cœur. Quand on le fait pour les bonnes raisons, les gens le sentent et nous supportent.

 

Les deux plus grandes collectes ont été amassées par vous et par Jonathan Durand, votre collègue chez Lowe’s Canada. Qu’est-ce qui fait que vous vous démarquez autant selon vous?

Je vais parler pour Jonathan. Jonathan, c’est un ambassadeur hors du commun, il motive et mobilise l’équipe de très belle façon. Non seulement le vélo prend une place importante dans sa vie, mais la cause lui tient beaucoup à cœur; c’est pour cette raison qu’il s’implique depuis plusieurs années déjà. Son dévouement et sa motivation m’ont inspirée et j’étais contente et fière de faire partie de son équipe et de participer à cette levée de fonds avec lui. Il y a une petite compétition entre nous deux bien sûr, ce qui fait monter nos levées de fonds respectives.

 

Avez-vous un mot à dire aux enfants atteints de cancer ou aux cyclistes qui rouleront pour eux?

Les enfants sont notre avenir, ceux qui prendront le relai et qui, d’ici là, doivent vivre leur vie d’enfant, apprendre, découvrir, s’amuser. J’espère que tous les cyclistes qui participent au Tour pourront contribuer à leur bonheur. Parcourir 50, 80, 140, 300, 600 ou 900 km, ce n’est rien à côté de ce qu’ils ont à traverser au quotidien. Je veux que ces enfants sachent qu’on est là pour eux et qu’on souhaite qu’ils guérissent afin qu’un jour, peut-être, ils puissent eux aussi faire du vélo avec nous.

 

Merci à Mme Savoie, à l’ensemble de ses coéquipiers et coéquipières ainsi qu’à Lowe's Canada pour leur précieuse implication. Suivez ce lien pour encourager l'équipe Lowe's Canada dans le cadre du Tour CIBC Charles-Bruneau.  

Téléchargement

Veuillez rester sur cette page pendant le paiement.

Participer au tour Trouver un cycliste